Cie Yann Lheureux

frise66 1500
La démarche artistique de la Cie Yann Lheureux s’étaye, se traverse et s’anime par les mêmes questionnements : les liens complexes, parfois inextricables, entre territoires et identités. Depuis sa création en 1994, la Cie s’inscrit dans une dimension pluri-territoriale et confirme son ancrage dans le paysage chorégraphique national et international. En juin 2003, elle s’établit en résidence à l’Atelier dans le centre de Montpellier. Le lieu devient un espace de création, de diffusion, de recherche et d’enseignement ouvert aux artistes et aux publics. Cette implantation amorce la structuration de la Cie ainsi que le questionnement artistique de Yann Lheureux qui développe dès lors une recherche croisant les écritures - selon les médias en présence et la forme d’écriture, improvisée et composée - et interroge les liens entre identité et territoire.

En 1972, les philosophes Gilles Deleuze et Félix Guattari concevaient le concept de “déterritorialisation” : un processus, à la fois politique, social et artistique qui décrit un mouvement de décontextualisation. De cette réflexion, Yann Lheureux envisage “l’occupation d’un territoire” non pas comme un enfermement mais comme l’enjeu d’une libération, d’une perméabilité du territoire et ce en y favorisant la circulation entre les espaces et les êtres. Avec de nouvelles formes de sensibles et de poésie, l’Art en milieu urbain illustre ce mouvement créatif de réappropriation du territoire, de “reterritorialisation”.

Chaque création de la Compagnie est une tentative de liens et de porosité entre les lieux conventionnels et les espaces publics, les pratiques, les médias, les spectateurs et les artistes... Questionner l’art, la place du spectateur, celui de l’artiste, quel statut pour le corps... Mettre en scène ces questions fondamentales est l’exigence placée dans les différents projets de création de la Cie.
La Compagnie Yann Lheureux est subventionnée par
le Ministère de la Culture (DRAC Languedoc-Roussillon),
le Conseil Régional Languedoc-Roussillon,
le Conseil Général de l’Hérault et la Ville de Montpellier.

Yann Lheureux
Chorégraphe

Après avoir musclé sa danse hip-hop dans la rue au milieu des années 80, Yann Lheureux reçoit le “premier prix international solo” (Turin et Béthune) en 1987 et 1988 lors des Rencontres Chorégraphiques de la Fédération française de danse. En 1990, il travaille dans les compagnies Didier Théron, Philippe Saire et Hervé Diasnas… jusqu’en 1994, année où il crée sa propre compagnie.

Nourri par une enfance nomade empruntée d’itinérance entre l’Afrique noire, l’Allemagne et la France, c’est intuitivement que Yann Lheureux développe sa recherche artistique autour des liens entre identité et territoire. Ce questionnement se renforce en 2003, lorsque la Compagnie s’établit en résidence à l’Atelier, dans le centre de Montpellier. Les questions de l’enracinement, de l’appartenance, de l’échappée, de l’inscription en un territoire deviennent le fondement même de sa démarche artistique. Yann Lheureux expérimente, création après création, la problématique de l’ici et de l’ailleurs. Il a ainsi conçu et porté au public de nombreuses pièces, tant en France qu’à l’étranger, dans les théâtres et espaces urbains, croisant la danse avec d’autres écritures, médias et pratiques (vidéo, multimédia, pratiques urbaines...).

Formateur diplômé en Body Mind Centering (Amberst / USA), Yann Lheureux intervient dans différents projets pédagogiques : stages AFDAS, entraînement des danseurs pour des centres chorégraphiques nationaux, enseignements à l’étranger (Etats-Unis, Tunisie, Corée du Sud…).

Tony Thich
Interprète
Ancien pratiquant d’arts martiaux, Tony Thich débute l’Art du déplacement à l’âge de 19 ans en rencontrant Chau Belle. Il perfectionne ensuite sa formation sportive et artistique auprès des autres fondateurs Yamakasi.
Après avoir voyagé et enseigné à l’étranger, Tony se forge une expérience solide dans l’accompagnement sur la voie de l’art du déplacement. Aujourd’hui, à l’âge de 27 ans, il allie son travail de coach avec l’Art du déplacement Academy et sa vie d’artiste.
Une grande partie de sa démarche se base sur cette pensée : “être à l’écoute avec son environnement afin de franchir un dépassement de soi et de se déplacer avec ce qui s’offre à nous.”

Flagrant délire

vignette ylSpectacle familial à partir de 8 ans

Ici, Tony Thich replonge dans la genèse de sa pratique. Il partage en direct ses doutes et ses convictions, ses élans fulgurants et ses réserves intimes. Il évolue dans un espace scénographique aux multiples dimensions. Cette scénographie, qui nous rappelle aux textures urbaines (plexiglas et métal), offre non seulement un terrain d’expression aux déplacements vertigineux de l’interprète, mais révèle aussi les enjeux qu’il traverse.

Lire la suite...

 

Coordonnées de l'Association

JDB Prod (Je Dis Bravo)

7 impasse du soleil levant
34370 Cazouls les Béziers
06 74 59 79 43
N°SIRET : 537 645 145 00013
Code APE : 9001Z    
N° licences  : 2-1053088 / 3-1053089

Formulaire contact

Productions en projet

vignette-patrimoineUN EVENEMENT CREE SPECIFIQUEMENT POUR VOTRE PATRIMOINE :
Votre village est exceptionnel, levez le nez et vous le redécouvrirez! Le site est investi par une ou plusieurs compagnies "follement" créatives. Les habitants peuvent être mis à contribution pour participer à un évènement.... miraculeux!
Nous pouvons vous proposer une visite pour vous transporter dans les contes et légendes de votre environnement, un visite "décalée", une création sur mesure, tout est possible, nous l'envisageons avec vous!

Lire la suite...

vignette-bebeLA CULTURE EST ESSENTIELLE POUR LES BEBES!
Si nous voulons que les prochaines générations ne soient pas étrangères à leur propre Culture, il nous faut réagir en urgence. La Culture pour la petite enfance, à la maison comme dans les lieux publics, se montre nécessaire pour les familles et indispensable pour la société. 
Nous proposons d'explorer les potentialités des tout-petits grâce à l'intervention d'artistes dans une crèche, un lieu de rencontre Parents/enfants ou un Relais d'assistantes maternelles. Des artistes à l'écoute des plus jeunes, une réflexion menée avec les professionnels et les parents autour de l'expérience....et la création sera originale, exigeante,  proposée non pas pour les enfants mais avec eux!

Un projet artitisque d'accompagnement à la parentalité "porter un autre regard" est en cours de réalisation dans le centre ville de Béziers. Il a été retenu dans le cadre du Contrat de Ville. Il a débuté en septembre 2016. Le projet 2017 vient de se dérouler, le dossier de 2018 est en cours d'instruction...nous continuons à travailler pour une culture partagée, l'expérimentation continue!

Projet initié en collaboration avec la Compagnie "La Casa Incierta
Lire la suite...

 

Je dis Bravo est une association loi 1901 - Statuts